Jalousie

 

 

Définition de la jalousie : « dépit envieux ressenti à la vue des avantages d’autrui. »

 

Il y a quelques jours, j’apprenais que je suis dénigrée sur la toile par diverses personnes car je suis une femme de 35 ans avec 3 enfants qui entre en école de sage-femme SANS AVOIR REUSSI UNE PACES.

Ma première réaction ?? Etre déçue forcément je suis attaquée sans raison valable à mes yeux, et attaquée par des élèves sage-femme ou des personnes étant en PACES.

Deuxième réaction : être en colère, être en rage même, comment peut-on se permettre de juger une personne ainsi sans même la connaître ou connaître  son vécu, son parcours ?!!

Donc mon parcours est ici pour rappel si vous ne le connaissez pas je vous invite avant de me juger à le lire, si si vraiment prenez quelque minute pour lire!

 

Puis troisième réaction, la tristesse…

Ah non je ne suis pas triste pour moi, mais pour ces personnes …. Triste de voir ce genre de réaction. Nous souhaitons devenir soignant et nous occuper d’humains ….

Comment peut-on être bienveillant en ayant des propos blessants, jugeant d’autres personnes ?! Je ne prétends pas être une oie blanche, mais depuis ma formation d’aide-soignante mon cadre de référence s’est élargi (Merci Mme Brotte), j’ai ouvert mes œillères et je ne juge plus (en tout cas je fais mon maximum et si cela arrive j’apprécie qu’on me le dise pour me reprendre) ! J’ai toujours un avis mais qui reste un AVIS PERSONNEL donc que je garde pour moi, afin de ne pas être blessante vis à vis d’autrui. Mais apparemment ce n’est pas le cas de tout le monde, mais c’est pardonnable, tout le monde n’aura pas à travailler avec des humains, par contre c’est vraiment impardonnable pour de futur(e)s soignant(e)s… Comment pouvez-vous être ainsi ?

J’espère de tout cœur que si vous accédez aux études de sage-femme vous saurez profiter de ces quatre années pour vous remettre en question et grandir votre vocation ! Bien sur que j’ai moi aussi pester contre le système quand j étais en PACES en train de pleurer sur les cours de biochimie/biophysique etc, mais jamais je ne me suis permise de critiquer les personnes qui prennent un autre chemin pour réussir (passerelles études après un Master, départ à l’étranger…) . Je les ai plutôt envier que jalouser !

 

La PACES n’est pas la garantie de faire de vous un(e) soignant(e) bienveillante et professionnelle ni même une personne supérieure par rapport à un(e) étudiant(e) qui a fait ses études ailleurs qu’en France.

 

Alors maintenant je vais vous répondre :

Oui je suis une future élève sage-femme en Belgique, oui je n’ai pas validé de PACES (forcement sinon je ne serais pas en Belgique). Mais des sacrifices moi aussi j’en ai fait ! Et même si je n’avais fait aucun sacrifice, cela ne fait pas de moi une personne qui mérite moins que TOI, moins que VOUS ex PACES !

D’ailleurs si vous aviez pris le temps de lire mon parcours vous sauriez que j’ai fait une PACES enfin un échec car en Février j’étais enceinte de 4 mois et ma grossesse devenait pathologique avec un risque de MAP, ainsi que d’autre soucis plus personnels. (Je faisais 1h30 pour aller en cours à la fac et juste l’aller,  donc en plus 1h30 pour le retour)

Pendant toutes ces années à rêver de mes études sage-femme j’ai aussi économisé pour pallier au fait que je vais être sans AUCUNS REVENUS pendant 4 ans, car j’ai plus de 26 ans, hors cursus, pas de bourse (et même si j’avais été étudiante en France c était pareil) et que pour une famille de 5 personnes c’est énorme une perte de salaire …

On a fait des sacrifices, on a déménagé à plus de 800km de notre vie, on a perdu amis, famille qui eux sont toujours là-bas. Maintenant nous ne sommes QUE tous les 5 ici dans le nord. Et des sacrifices il y en aura encore car je vais faire 2h de route par jour pour aller en cours. On en parle de l’organisation réglée au millimètre pour les enfants (nounou-garderie-école) ??

Et je pourrais donner encore d’autres raisons, qui seraient plus au moins valable à vos yeux ou pas, mais j’en fiche au final !

Etudier en Belgique ce n’est pas « plus facile » non plus, certes il n’y a pas la PACES, mais les abandons durant les années études sont plus nombreux, l’école qui prend la décision de stopper votre scolarité parce que pour eux vous n’avez pas le niveau et oui cela arrive plus souvent que l’on ne croit, d’être loin de sa famille, d’être dans un autre pays, ou étudier dans un autre système peut être aussi un grand risque. Et puis l’école qui m’a acceptée, a choisi mon dossier sur plus de 200 demandes de français(e), pour une promo de 40 élèves dont 5/6 français(e)s au final, parce qu’il faut savoir que l’on peut être refuser aussi. Les écoles n’acceptent pas TOUT LE MONDE.

Alors ouais je suis fière de moi ! Vous ne le seriez pas à ma place ?  Ah beh nan c’est vrai puisque vous n’avez pas fait ou tenter la PACES …

Et  j’ai pris ce risque et j’en suis fière ! Après l’échec de ma PACES j’ai eu l’opportunité de venir vivre à Lille, l’opportunité de faire déménager toute ma famille pour mon rêve, et de tenter de m’inscrire école de sage-femme en Belgique.

Ça été une grande décision, un choix très difficile, mais que la première qui a cette opportunité et qui la refuse se fasse connaître !

Je suis une future élève sage-femme, et je serais sage-femme ! J’ai mis toute ma vie ainsi que celle de ma famille en jeu pour ces 4 années d’études, je vais me battre et gagner ma place et mon diplôme !

 

A ceux qui me « maudissent » d’entrer en école de sage-femme en Belgique, je vous souhaite de tout cœur de réussir votre rêve et d’être autant que je le suis devant la porte du mien. Car je sais ce qu’est de vivre pour une passion. Donnez tout ce que vous avez pour réussir au lieu de maudire ceux qui réussissent !

Un jour nous seront peut-être collègues ou un jour vous serez peut-être une de mes patientes, alors ne faites pas ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse ….

 

Elle …

 

 

10 réponses sur “Jalousie”

  1. Tout mon soutien !!!
    Oui, c’est fréquent. les 3/4 des étudiantes passant par la PACES dénigrent les sages-femmes formées en Belgique…
    Pourtant en effet, c’est tellement de sacrifices également de quitter son pays pour exercer à l’étranger. Non non non, ce n’est pas une voie de facilité !
    Et je le crie haut et fort, si j’avais pu faire mes études de sage-femme en Suisse ou en Belgique (ou mieux, au Québec), plutôt qu’en France je l’aurais fait ! Et plutôt 2 fois qu’une…
    (Pour ma part, la PACES a été l’année la plus « facile » de mes années d’études de sage-femme. cqfd)

    1. Merci beaucoup Eléonore !

      En même temps j’ai deux solutions qui s’offre à moi :

      la 1ere = la PACES en sachant que je ne suis pas sur de réussir, que cela va me prendre une voir deux années de plus ( j’ai deja 35 ans hein donc bon a un moment faut que j’active quand même lol) et que si je râte 2 PACES je suis foutue en France mais aussi en Belgique car je ne serais plus une étudiante finançable et donc la j’ai tout raté et au revoir mon rêve.

      la 2eme = école en Belgique dont pas d’année de médecine, direct j’entre en école. OK je fais déménager toute ma famille, mais on a eu l’opportunité alors j’ai fais mon choix 😉

      Bref, sur les 2 solutions je vais choisir celle qui me convient le mieux comme n’importe qui d’autre le ferait donc direction les écoles belge et pas de PACES ! Faudrait être naze quand même pour prendre la voie PACES dans ce cas là !

      Le Quebec <3 j'en avait parler a mon mari mais la il était vraiment pas chaud pour me suivre, bizarre, non ?? mdrrrr

      Je suis ravie et fière de faire mes études en Belgique !

      Merci pour ton soutient 😉
      Je continue a te suivre ici et la sur les groupes en commun, mais je te souhaite une magnifique carrière pro <3

  2. « Faites ce qui vous convient car il y aura toujours quelqu’un qui pensera autrement » à dit Obama !
    Tu peux etre fière de ton parcours, fière de ta réorientation, je t’envoie tout mon soutien.

    Et ce n’est pas parce que l’on fait qu’on sera de bonne sage-femme… Loin de la !!!

    1. merci beaucoup Géraldine de ton soutient 😉
      je le suis 😉 pas peu fière d’avoir réussi a entrer en école, et de pouvoir être en cours des demain !

      encore merci !

  3. Ce sont tes choix et ceux de ta famille.ais que la critique et les médisances sont faciles. Tu sais qui tu es et tu sais qui tu veux devenir . Reste droite dans tes talons .

    1. Je serais tj droite dans mes Converse 😉 je te laisse les Loubou mouhahahaha
      mais je pense qu’il fallait que j’écrive cet article afin de dire clairement mon ressenti, car je savais bien qu’un jour qu’un allait me dire : ahhhhhh c’est degueulasse tu as pas fais la PACES ! Voila j’ai écris l’article c’est fait maintenant je ne reviendrais plus sur le sujet 😉

      prend soin de toi Tazi

  4. Se lancer dans des études longues en étant déjà maman de trois beaux enfants, franchement ?
    Mais juste ENORME chapeau !
    Ca demande plus de volonté et de persévérance qu’elles ne pourront jamais l’imaginer (et je ne parle même pas du déménagement), justement après avoir déjà du renoncer à la PACES avec une grossesse patho.
    C’est le gros travers des études à la française, une fois qu’on a passé une épreuve sélective et dure, on imagine rien d’autre et on se sent au dessus des autres. On a tout faux, et en plus on créé des barrières là ou il ne devrait pas y en avoir et ou on devrait juste dire : hey bienvenue ! 😉

    1. Bonjour Alison,

      merci bcp de ton com 😉

      Comme tu le souligne il est tellement simple de juger sans savoir ce que je vis, et comment je dois gérer tout ses changements…. Même si j’ai voulu tout cela, je défis tout ceux et celles qui pensent que c’est la solution de facilité d’en faire de même et la on en reparle !

      C’est ça tu as tout a fait raison : MOI J AI REUSSI LA PACES et je SUIS MEILLEURE QUE TOI ! Encore une fois la PACES ne fera pas de ces personnes des sage-femme PARFAITES et si avant même les études ou pendant les études leur sens critique est si développé pour a ce point juger ou critiquer j’ai même un énorme doute sur leur devenir ….

      En tout cas merci de ton commentaire et merci de m’accueillir !

Répondre à Elle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *