Merci à vous

 

Merci ! 

Merci de me suivre sur mon compte Instagram ou de me suivre sur la page Facebook Elle rêve d’être sage-femme ou ici sur le blog merci de me lire, merci de vos messages privé, de vos commentaires, et de vos emails. 

J’ai créé mon compte Instagram à la base pour partager avec d’autres personnes , avec des sages-femmes, des étudiant(e)s sages-femmes, des doulas, des gynécologues-obstétriticiens, des étudiant(e)s en médecine, bref je voulais PARTAGER ! 

Merci pour vos messages de soutient, surtout juste après la période des refus. Merci de vos attentions envers moi !

Et je suis ravie de l’avoir fait, je découvre beaucoup de choses grâce à vous. Je reçois des mails de personnes dont je n’aurais jamais pu l’imaginer, vous m’offrez tellement alors encore une fois MERCI DU FOND DU CŒUR ! 

 

Elle…

 

 

Mardi 22 Aout 2017 15h34 …

 

 

Mardi 22 août 2017, un jour comme un autre ….

Je suis assise devant mon MacBook, je finis un article qui parle de l’épisiotomie, mes deux derniers loulous jouent ensemble.

Il fait beau aujourd’hui, il ne fait pas trop chaud (c’est le Noooorrrrrrrd)…. Je me dis qu’après lecture de l’article il me faudra faire un gâteau pour les enfants. Quel gâteau ? Hummm avec du chocolat bien sûr ….

Vvvreeebbbbbbrrreee

Vvvreeebbbbbbrrreee

(Bruit de vibreur de Gsm) (oui je sais j’imite super bien le vibreur de Gsm)

+32 XXX XXX XXX …………… s’affiche sur l’écran.

C’est la Belgique, mais qui peut me tèl de Belgique ?!

  • Allô ?
  • Oui bonjour Elle XXX ?
  • Oui c’est moi ?!
  • Bonjour c’est Mme XXX de la Haute Ecole XXX !

PETIT BLANC de quelques secondes je réfléchis et je me demande si j’ai bien entendu ….

(Ouais là je me décompose, mon cœur palpite, est-ce possible ? C’est une blague ?)

  • Bonjour Mme XXX, dites-moi que c’est pour une bonne nouvelle, dites moi que vous avez une bonne nouvelle  ?!!
  • Oui c’est bien ça, nous vous offrons une place au sein de notre établissement !
  • Je pleure tout de suite ou j’attends que l’on raccroche ?
  • Mais faites à votre aise Mme XXX

S’en suis une discussion de quelques minutes afin de prendre rendez-vous pour que je puisse aller déposer mon dossier administratif complet à l’école.

 

Bon voilà ça y est, vous le savez je suis prise !!!

 

Je raccroche après voir noté le jour et l’heure de mon rendez-vous pour déposer mon dossier administratif ( sans ce dossier l’inscription ne sera pas définitive !)

Et là je fonds en larmes… de joie bien sur !

Je crie à mes enfants : Maman est prise !!!! Maman est prise ! Ma fille chante à tue-tête :  MamaChé est prise, et mon petit dernier qui rigole à nous voir danser dans le salon ainsi ! Cet instant est juste magique ! Il restera gravé dans ma mémoire à jamais ! Comme le jour des naissances de mes enfants, comme le jour de mon mariage et là il y a le jour où tout va changer !

Une fois mes esprits rassemblés, j’appelle TOUT LE MONDE !!! Oui oui TOUT LE MONDE !!!

Mon mari, mes parents, ma keupine Solène (élève SF en Belgique) ma keupine Auriane (étudiante PACES), Mélina, Ma Kat… Bref il faut que je partage cette info ! Petit tour FB perso et IG, Remed, pour annoncer cette nouvelle inattendue !!!

Même que j’ai qu’une envie, c’est de le dire à tout le monde dans la rue :

–  heyyy salut ! Je suis Elle et je suis prise en école de sage-femme !

Et là je suis sur un nuage, je n’arrive pas à y croire ! J’en ai des bouffées de chaleur, je suis sur un nuage puis j’ai aussi des moments de stress : Vais-je y arrivée ? serais-je une bonne sage-femme ? 4ans d’études c’est énorme ! Puis ces pensées sont balayées en un instant par : OUIIIIIIIII et puis je suis prise en école de sage-femme !!! A la rentrée je serais élève sage-femme ! C’est dans mes tripes, c’est inscrit en moi !

Tout le monde est heureux pour moi, c’est l’euphorie, on me félicite ! Il me faudra plusieurs jours avant de réaliser, et même encore aujourd’hui je ne suis toujours pas redescendue de mon nuage ! Je pense que le jour de la rentrée cela sera plus concret pour moi.

Donc maintenant il va me falloir trouver une assistante maternelle pour mon petit dernier, gérer l’organisation pour mes 2 grands. (Bientôt 5 ans et 3 ans dans qq semaines)

J’avais osé rêver ne pas être prise à la dernière minute pour ne pas être au pied du mur question organisation puis au final c’est ce qui arrive, donc maintenant il faut être à la hauteur !

Comme je l’avais dit dans un précédent article, je vais faire les allers retours chaque jour pour aller à l’école. Ce qui me fait 1h le matin et 1h le soir en plus des horaires de cours. Pour certains c’est de la folie, pour d’autres c’est réalisable mais sur 4 ans c’est risqué, et pour moi c’est : quand on veut on peut, et plus rien ne m’arrête !

La rentrée c’est le 14 septembre à 09h. A partir de ce coup de fil, il me reste 3 semaines pour gérer, organiser, mettre en place le maximum afin que ma famille s’adapte au mieux à ce grand changement !

On se retrouve dans quelques jours dans la nouvelle catégorie du blog : Étude de maïeutique : 1ére année !

Et oui ça y est, je vais intégrer la promo 2017- 2021 pour le cursus sage-femme en Belgique !

Danse de la joie hihihihihihihihi

 

Elle…  

Edit :  01 Septembre 2017

PS : je vous donne un conseil. Ayez un dossier complet, à jour de toutes informations, n’omettez rien, il vaut mieux tout et trop dire que pas assez afin de ne pas avoir de soucis le jour de votre inscription administrative. J’en ai fait les frais et j’ai failli ne pas être acceptée à cause d’un mal entendu sur mon dossier …. Heureusement je peux intégrer l’école.

 

Apres la déception vient le bilan

 

Après toutes ces émotions, et la déception de ne pas être prise en école de sage-femme pour la rentrée, je décide de faire un bilan…

Déjà je ne tenterais pas de m’inscrire à HELB ni à Ferrer, car les réponses sont trop tard et niveau organisation de la famille etc c’est juste impossible. Et si l’orga n’est pas carrée je ne saurais moi même être au top.

Donc en gros je dis STOP aux inscriptions, et à ce moment c’est une seconde claque …. Bon, là c est moi qui décide pour cette année de stopper les inscriptions mais j’ai mal au cœur….

Il me faudra 1 mois pour accepter et rebondir.

Du coup étant adhérente de certaines asso comme l’AFAR, le CDAAD, le CIANE, je propose mon aide. ELLE (bientôt vous saurez qui est ELLE, patience !!) propose de créer un groupe FB autour de l’épisiotomie et je propose de donner un coup de main, au final je co-admin le groupe  : Episio.info Groupe

Et de fil en aiguille je propose de faire un dépliant sur l’épisiotomie pour informer les femmes sur ce sujet.

Deux mois plus tard grâce à ELLE, à Barbara Standman et Emmanuelle Phan du CIANE et Flo pour les illustrations le dépliant informatif sur l’épisiotomie est prêt. Je suis plutôt fière du résultat final, good job à nous toutes ! Le dépliant est visible IÇI.  

D’ailleurs pensez à l’imprimer et à le partager au maximum.

Bref, administrer le groupe Episio.info Groupe et ce dépliant m’on permis de « tourner » la page inscription, et de voir ces refus plutôt comme un report d’une année.

Je vais donc consacrer cette année qui arrive à donner un coup de main aux asso qui en ont besoin, je vais lire divers livres sur l’obstétrique, sur la physio, sur la gynéco, etc etc.

Bref, je ne lâche pas mon rêve ! Un jour je serais sage femme !

 

Elle…

Les réponses tant attendu ….. 

Donc j’actualise ma boite mail et là apparaît un mail avec le mot CONDORCET dedans ……

Mme XXXX Elle ….

Blaaaaaaa blaaaa blaaaaaa …. J’ai le regret de vous dire qu’à l’issue de cette première période , la Haute Ecole Condorcet  n’est pas en mesure d’accéder à votre demande…. Blaaaaaaa blaaaaaaaaa Cependant, en cas de désistement d’un étudiant déjà retenu, vous avez la possibilité d’être acceptée dans notre institution car vous vous situez en ordre utile…. blaaaaaaa blaaaaaaaa et blaaaaaaa

Cordialement.

Bref, c’est donc un REFUS !!! Et le rang utile c’est « comment te faire espérer » mais en sachant que j’ai validé à 08h22, et que bon nombre de personnes ont réussi à se pré-encoder avant moi et bien je ne serais pas prise ….

J’ai été déçue mais comme en faites Condorcet n était pas l’école number one de ma liste mais plutôt la dernière, cela ne m’a pas plus affectée que ça. Bien sûr si demain je reçois un appel pour une place je saute dessus, je ne vais pas mentir non plus.

L’attente reprend …. Mais elle fut de courte durée, quelques jours après Condorcet je reçois un mail de l’ISEI …..

Cœur qui palpite ….. grosse suée ….. J’ouvre le mail :

Madame XXXXX Elle,

Nous avons le regret de vous informer que nous ne sommes plus en mesure d’accepter d’étudiants dans l’orientation sage femme, les inscriptions ayant été clôturées……

Et là je m’effondre, bah ouais je craque quoi….

C était ma numéro un sur ma petite liste …. Et en quelques jours j’me prends 2 refus sur 3 demandes …. Je suis mal vraiment, j’ai mal au cœur, pourquoi je ne suis pas prise ??? Qu’est ce que j’ai de moins ? Pourquoi pas moi ? Je serais super sérieuse, c’est ma passion.

Bref, j’encaisse mais mon cerveau est en mode réflechissement (c’est comme le mode réflexion, mais avec des étirements d’extension de réflexion fois 1000) et ouais j’avoue : je ne fais plus la maligne du tout.

Le stress se ressent… Je suis au bord de l’explosion à  chaque moment en actualisant ma boite mail. Je ne candidate pas dans beaucoup d’écoles. Je ferais les aller retours chaque jour donc je ne peux pas tenter de m’inscrire à Liège ou Namur qui sont beaucoup trop loin de chez moi. Déjà Bruxelles étant le maximum réalisable.

Clairement il ne me reste plus qu’une chance, une seule ! et pas de moindre c’est la HELHA. Je veux tellement être prise, et faire ce dont pourquoi mon corps tout entier vibre…. L’attente, est longue très très longue. Chaque soir je me dis encore une nouvelle journée d’attente, peut être demain. Ma vie est comme en pause, je suis là, mais mon esprit ne pense QU’A cette réponse.

Puis 15j après donc le 02 Juin 2017 je reçois un mail de la HELHA ….. mon cœur va lâcher …  Je l’ouvre :

Nous avons bien reçu votre demande et blablablllllaaaaaaaa. Actuellement, nous dépouillons vos lettres et cv, vu le nombre de candidature reçues, ce travail prend un certain temps….blablaaaa blablaaaa….

Sans nouvelles de notre part (via mail) pour le 15 juin prochain, vous pouvez considérez que votre demande est classée sans suite….

Encore 15jours à attendre,  les 15j les plus longs de ma vie ….. Attendre, attendre, attendre, attendre ….. A stresser, à tout remettre en question, à me dire que toute la famille a déménagé pour suivre mon projet et qu’au final peut-être peanuts !!!!!!

Quelques jours avant la date fatidique, je reçois un message privé sur Instagram et la j’apprends de ce message qu’une personne a déjà été contactée par la HELHA et a obtenu un rendez-vous pour s’inscrire début juillet…. Puis sur le forum spécialisé REMED j’apprends aussi qu’une autre personne a été prise …Et c était le vendredi 09, la fin des 15 jours d’attente était le jeudi suivant, donc il reste 3 jours pour être contactée, mais mon intuition me dit que c’est fini, que je ne serais pas prise. En même temps faut pas être devin à ce moment là pour savoir que c’est fini.

Le jeudi  suivant n’ayant reçu aucun mail, je décide de joindre l’école par tél pour obtenir des infos.

J’arriverais à joindre la personne qui réceptionne les candidatures, et je vais discuter avec elle pendant 15min. Ce qui me permettra de débrieffer sur ce refus, et de faire le point. Merci à cette personne.  Certes je ne suis pas prise, mais d’avoir pu discuter sur le sujet, m’aura permis de vider mon esprit, ma tête, et de faire un bilan…..

Voilà, vous le savez, je ne serais donc pas prise en école de sage femme à la rentrée de septembre 2017…..

 

Elle…

 

Le top départ des inscriptions

 

Chaque école a son mode d’inscription qui lui est propre. Et cela peut changer d’une année à l’autre, donc je parle pour les inscriptions de l’année 2017.

Normalement, d’après mes lectures sur Remede pour les années précédentes pour l’ISEI, il faut remplir un formulaire sur leur site internet ou par mail, puis suite a cette pré inscription une date vous est donnée à laquelle vous devez vous inscrire pour obtenir un rendez vous d’inscription définitive (sous réserve de validation du dossier).

Pour la HELHA, il faut envoyer un mail avec des documents à une certaine date puis si vous l’école vous contacte avant une date butoir c est pour vous donner un rendez vous pour finaliser votre inscription.

Pour Condorcet, il faut se pré encoder un jour J à une heure H et c’est la 1ère inscrite 1ère prise. Donc il faut être rapide et avoir aussi de la chance, car il y a beaucoup de connexions au même moment je vous laisse imaginer ce que cela peut donner …

Pour Ferrer, il faut télécharger le dossier et le remplir, puis aller le déposer dans une enveloppe scellée directement à l’école. Puis si nous sommes retenus l’école prend contact avec vous.

Et pour HELB, même méthode que Ferrer.

 

Donc fin avril, c’est ENFIN le début des inscriptions et la 1ère inscription commence avec Condorcet. Donc à 08h00  le 24 avril il faudra être sur leur site, et remplir le formulaire dés qu’il sera en ligne. Je vous laisse imaginer le stress, et le doigt constamment appuyer sur F5 pour actualiser la page. Donc j étais sur mon mac à l’heure H, et j’avais missionné mon mari sur son pc perso, tant qu’à faire ! J’avais aussi min IPad au cas où.

Au final, j’ai réussi à m’inscrire à ………………….08h22 pffffffff, le site a saturé impossible d’envoyer le formulaire qui était prêt à 08h05…. Donc bon 08h22 c est foutu …. Réponse dans 3 semaines maxi.

 

Puis c’est l’inscription pour l’ISEI le 05 mai. Donc je remplis le formulaire qui est dispo avec les documents que l’on doit fournir . Et hop j’envoie le mail, réponse sous 3 semaines. Le stress a  chaque envoi, on se dit qu’en cliquant sur envoi que notre vie va peut être changer, que c est un rêve qui peut se réaliser.

Pour la HELHA c est le 08 mai, c’est pareil un mail avec lettre de motivation, CV, équivalence puis : bouton ENVOI, stress total et hop c’est parti pour L’ATTENTE ….

Et là, j’attends, j’attends, encore et toujours et j’actualise ma boite mails toutes les 2min, et ce même le week-end….. Ouais je deviens foooooooolllllllleeeeeee

Patience ?? Ça veut dire quoi ce mot ??!!!!

Des jours et des jours à attendre, à être sur le qui vive…. Mon IPhone était tellement sollicité que celui-ci était quasi constamment brancher sur secteur qu’il était devenu un téléphone fixe …

Puis un jour j’actualise et la je vois apparaître un mail avec écrit CONDORCET   …. et là le cœur palpite ! Je suis sur mon canapé tranquille à lire, et …..

 

Elle…

Les portes ouvertes (PO)

 

Les Po ne se déroulent pas toutes la même journée et heureusement, mais il se peut que deux écoles soient le même jour. Cette année se fut le cas avec la HELHA et CONDORCET.

Les portes ouvertes permettent de venir visiter l’école, de rencontrer des élèves, de voir les salles de cours, les profs et d’avoir des infos d’ordre général. Et surtout d’obtenir des infos sur les inscriptions, des infos peuvent être données lors de la PO qui ne sont pas données sur le site internet comme ça été le cas cette année pour une école, donc oui c est aussi important de pouvoir se déplacer.

 

Ça y est c’est le week-end  du 18 mars 2017 et c’est la 1ère porte ouverte et cela commence avec l’ISEI à Bruxelles.

Je serais à cette porte ouverte avec une élève qui est devenue une grande amie maintenant (Soléne).

La PO de l’ISEI m’a beaucoup plu. Je suis arrivée dés l’ouverture et il y avait déjà énormément de monde. L’amphi dans lequel a eu lieu la présentation était full. Le discours était fluide et simple. On nous a présenté l’école, le cursus sage femme, donné des infos intéressantes. Puis est venu le moment d’expliquer les futures inscriptions…

Pendant cette réunion il nous a été dit que l’école recevait de plus en plus de demandes pour le cursus SF jusqu’à plus de 350 demandes pour très peu de places…. L’année dernière la promo était de plus de 60 élèves, mais l’école pour cette année à décider de baisser le nombre d’élèves par soucis d’organisation (stages, sécurité, etc) et du coup cela sera plutôt de l’ordre de 40 élèves pour la future promo. Je ne sais pas le nombre de françaises qui seront acceptées.

Donc les salles sont grandes, ouvertes et lumineuse pour le haut, mais le bas du bâtiment est plutôt ancien, mais c’est l’ISEI et pas besoin de revenir sur la réputation de cette école. Et lors de cette PO nous avons dû émarger de notre présence.

 

Le 25 mars ce fut la porte ouverte de Ferrer à Bruxelles , je suis arrivée dans les premières. La réunion était sympa car elle s est déroulée en petit comité. J’ai pu me faire une idée sur cette école. Il nous a été dit qu’il n’y avait pas de quotas d’élèves français et que tout le monde avait réellement une chance d’être accepté. Le souci étant que les inscriptions sont mi août pour une réponse début septembre et une rentrée vers le 15, ce qui me laisse que très/trop peu de temps pour m’organiser pour la garde de mes enfants et la mise en place de l’organisation familiale … Donc il faudra réfléchir en temps voulu. J’ai aussi visité l’école et ai rencontré des élèves et des professeurs.

Puis le 22 avril 2017, ce fut la porte ouverte de la HELHA à Gilly et le jour même celle de Condorcet à Mons.

Je fut plus que ravie de la porte ouverte de la HELHA et cela me confirmait mon choix. Cette école a une très bonne réputation et effectivement cela donne envie. Il aura fallu émarger dans cette école aussi. L’école est accessible, pas besoin de traverser Charleroi quand j’arrive de Lille. Je fut impressionnée par les bâtiments. Nous attendions tous dans le hall d’entrée avec buffet de boisson en prime, et documentation. Puis il y eu la réunion d’infos : présentation de l’école, du cursus SF, divers infos et après les modalités d’inscription. Il fut dit aussi que le nombre de demandes d’inscriptions d’élèves français explosait de plus en plus et pour vraiment très peu de places.  Les promo ne dépassent pas plus de 40 élèves et avec en moyenne 5 élèves venant de France….

Donc dans la même journée j’ai aussi fait la PO de Condorcet, mais là j’ai été « déçue » l’amphi était rempli à craquer, et c’était déjà la 3ème réunion d’information, le bâtiment était sombre, il pleuvait, bref je n’ai pas été enchantée par cette visite, par contre j’ai pu discuter avec des profs et elles étaient vraiment ouvertes et agréables !

Voilà pour les portes ouvertes que j’ai faites. Je n’ai pas fait la PO d’HELB, par manque de recherche d’infos. Mais cette PO était en même temps que celles de la HELHA et de Condorcet.

Maintenant il faut attendre les modalités d’inscription et la date du début de celles ci.

Les inscriptions c’est le Graal …. Ce moment que l’on attend toutes et tous pour concrétiser notre choix. Ce moment plein d’excitation, mais aussi de peur et de stress.

 

Elle…

De l’attente du départ au début des dossiers

Pendant les mois précédents le départ dans le Nord, je décortique les sites internet à la recherche d’info, je scrute les sites des différentes écoles (dispo içi) . J’interroge d’anciennes élèves et des élèves en cours de cursus sages-femmes de ces écoles par le biais d’un forum spécialisé :  remede.

Je fais ma demande d’équivalence, car ayant un baccalauréat français il me faut une équivalence pour accéder aux études supérieures en Belgique.

J’envoie donc mon dossier en janvier, après avoir payé les 200e que coûte la demande. Puis il faut attendre jusqu’à 2 mois pour recevoir l’équivalence définitive à notre domicile.

Avant de déménager, je me décide aussi à un faire un stage chez une sage-femme libérale afin d’étayer mon futur dossier d’inscription. Je contacte une sage femme qui m’accepte en stage et grâce à elle je vais découvrir beaucoup de choses comme : le retrait d’implant et la pose d’un nouveau, frottis, pose de stérilet, consultation diverses et variées pré et post grossesse, rendez-vous information allaitement, suivis à domicile, rendez-vous information contraception. C’était très riche et varié, j’ai pu découvrir et poser beaucoup de questions. Merci aux femmes qui ont acceptées ma présence durant leur rendez-vous.

C’est d’ailleurs mon projet final : être sage femme libérale mais une sage-femme libérale un peu spéciale. Mais je vous en parlerais plus tard.

Une fois arrivée dans le nord de la France il est temps de mettre en place toute l’organisation des inscriptions, portes ouvertes etc pour être prête quand il le faudra.

Donc dans un premier temps, pour m’avancer dans les dossiers d’inscriptions, je télécharge et imprime tous les dossiers d’inscription de l’année précédente des écoles qui m’intéresse !

C’est à dire : ISEI à Bruxelles, HELHA à Gilly (Charleroi) et Condorcet à Mons. J’imprime aussi celui de Ferrer et HELB à Bruxelles mais sans grande conviction. N’ayant trouvé aucun témoignage sur ces écoles, ce qui ne me rassure pas …

Bref nous sommes Mi Mars et tous mes dossiers sont prêts, complets. Je n’aurais au besoin qu’à modifier et imprimer le dossier de l’année 2017.

 

Elle…

Là c’est moi

Elle, 35 ans, mariée, maman de 3 enfants de 2013, 2014 et 2016…

J’ai beaucoup de rêves mais surtout un : devenir sage-femme … Pas JUSTE sage-femme, NON LA SAGE-FEMME DE MES RÊVES… Et je vais tout faire pour y arriver ! Comptez sur moi pour faire de mon rêve : ma vie !

 

Elle…

Mon parcours

 

 

 

 

J’ai un parcours pro atypique : des études de commerce, divers emplois et divers sociétés. Mais surtout à 30 ans changement radical de cap. Je décide de passer le diplôme d’aide soignante et cela sera le début de ma révélation … Plus jeune j’ai déjà rêvé d’être sage femme, mais n’ayant pas confiance en mes capacités et sachant qu’il faut faire une année de PACES, je rejette vite et très loin cette idée ! Puis finalement, après réflexion je me décide enfin à essayer.

Je m’inscris donc en PACES à Grenoble, et j’irais jusqu’au premier concours en Janvier, je ne vais pas me classer et j’en suis même très loin, mais n’ayant jamais abordé de physique, de chimie, ou tout autre matière scientifique je suis plutôt fière de mes résultats. Mais la vie a décidé de se compliquer, et divers soucis personnels me pousseront à devoir stopper la fac en février ….

Ce n’est pas pour au tant que je vais abandonner.

En fin d’année je fais une demande de redoublement qui sera acceptée youhhoouuu ….

Me voici donc à la rentrée en septembre, et là une opportunité se profile pour notre petite famille, partir vivre à Lille.

Qui dit Lille, dit aussi Belgique et donc : Ecole de sage-femme SANS faire l’année de PACES.

Comment je le sais ? Bah je suis une fouineuse du net, et quand j’ai une idée en tête je cherche TOUS les moyens possibles et réalisables pour y parvenir. Donc je savais que les écoles en Belgique permettait d’accéder aux études de sage-femme en se basant sur dossier, ou sur rapidité d’inscription.

Du coup je tente un coup de poker et j’annule mon inscription à la fac, sans savoir si nous serons vraiment dans le Nord dans quelques mois, mais cela se tente !

Elle…