Mon parcours

 

 

 

 

J’ai un parcours pro atypique : des études de commerce, divers emplois et divers sociétés. Mais surtout à 30 ans changement radical de cap. Je décide de passer le diplôme d’aide soignante et cela sera le début de ma révélation … Plus jeune j’ai déjà rêvé d’être sage femme, mais n’ayant pas confiance en mes capacités et sachant qu’il faut faire une année de PACES, je rejette vite et très loin cette idée ! Puis finalement, après réflexion je me décide enfin à essayer.

Je m’inscris donc en PACES à Grenoble, et j’irais jusqu’au premier concours en Janvier, je ne vais pas me classer et j’en suis même très loin, mais n’ayant jamais abordé de physique, de chimie, ou tout autre matière scientifique je suis plutôt fière de mes résultats. Mais la vie a décidé de se compliquer, et divers soucis personnels me pousseront à devoir stopper la fac en février ….

Ce n’est pas pour au tant que je vais abandonner.

En fin d’année je fais une demande de redoublement qui sera acceptée youhhoouuu ….

Me voici donc à la rentrée en septembre, et là une opportunité se profile pour notre petite famille, partir vivre à Lille.

Qui dit Lille, dit aussi Belgique et donc : Ecole de sage-femme SANS faire l’année de PACES.

Comment je le sais ? Bah je suis une fouineuse du net, et quand j’ai une idée en tête je cherche TOUS les moyens possibles et réalisables pour y parvenir. Donc je savais que les écoles en Belgique permettait d’accéder aux études de sage-femme en se basant sur dossier, ou sur rapidité d’inscription.

Du coup je tente un coup de poker et j’annule mon inscription à la fac, sans savoir si nous serons vraiment dans le Nord dans quelques mois, mais cela se tente !

Elle…